Publié le 13 Décembre 2007

deglingos.jpg
                                                                            Pour mon annivernoël

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Publié le 13 Décembre 2007

Je te le dis, grossier personnage, les sans-culottes auront ta peau.

Que l'on supporte jour après jour un monarquillon sur talonnettes est déjà un exploit.

Mais qu'il s'arroge le droit de convier un sale type au nom du peuple français...
Si! Il l'a dit: C'est au  nom du peuple français que je vous accueille, 
Et à nos frais donc.
C'est à s'étouffer d'indignation.

Des millions dépensés pour ça! mais de quel droit???
(Et de quel droit se sentir assez propriétaire des lieux pour interdire aux parisiens l'accès à leurs ponts, c'est à mourir de rire...)


On a à la tête de notre pays une chosuscule absolument sans élégance, sans finesse, sans fierté, un "grossier", un "vulgaire" de la pensée,  une honte.


Il nous fout la honte.



D'apercevoir le bout de ses oreilles dans l'écran me donne la nausée désormais.


Les Pieds nicklés...en moins drôles.


Ahhh! Si se faire bafouer par un caïman pouvait le rendre malade...
Hélas, il me fait penser au lapin rose des piles wonder: il avance, mécanique, tic tic tic tic, sans âme et sans conscience.

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Le monde est stone

Publié le 11 Décembre 2007

        la maison au damier 60X60cm  
   C'est émouvant, un premier
bilan, Le bilan, ma première vraie montagne gravie.
  
  Depuis que je me suis remise à peindre, il y a de ça environ 4 ans, je veux dire peindre pour de vrai, à l'huile.(Oui je sais, vous êtes plein de gens à vraiment peindre avec plein d'autres matériaux, mais pour moi, voilà, c'était ça le truc)

    Ma hantise c'était de peindre pour rien, juste pour moi, parceque quand je suis sur mon tabouret je suis bien, oui mais c'est pas tellement suffisant, on sait bien. Un être humain est assez basique naturellement, il a besoin qu'on l'aime et puis voilà.
  
       Donc ranger les toiles dans la cave...

    Je me disais: ah quand je vendrai ma première toile...

   J'ai vendu des toiles mais il y a longtemps, et ce n'était pas les même, des toiles pour faire plaisir aux autres, pas à moi, puis des tas de portraits pour des tas de gens, puis des illustrations, puis des aquarelles, des choses et des machins...
Mais  ce n'était pas "ça", et presque, ça me faisait moyennement plaisir.
Je n'avais qu'un rêve: vendre ma peinture à moi.

   J'ai compté, ces derniers mois, 10 bébés sont partis, adoptés par d'autres familles.
Je suis extrêmement fière. Et ça me donne énormément envie de poursuivre, de courir, de galoper, de bondir.
  Je sais ce n'est pas énorme, mais au fond, j'ai vendu quoi: mon tréfond que je gratouille, mes pensées intimes, mes souvenirs, ma chair, ma viande, mon sang. Et d'autres gens adoptent ça, s'y fraient un chemin, s'y installent. Et j'en suis absolument émue .
  Donc merci à mes familles adoptantes, et particulièrement à la dernière qui a adopté une fraterie, et dont j'admire le travail.

Voir les commentaires