Publié le 28 Décembre 2008




Voilà, c'est fini,

Depuis Sultan, le petit cheval bai cerise, que je montais à Lauzerte, et mes calculs infinis pour faire coïncider mon argent de poche avec un tel achat avant ma mort, il y a eu P'tit Roi, Nodes, Birdy, Nikita, Fleur des Planches, Swann, Bruna, Kelly, et tous ceux que j'ai croisés dans les clubs où je suis passée, en tant qu'élève, puis aide-monitrice, puis monitrice, puis dégoutée.

Les rêves infinis, les essais douloureux, les chevaux mal aimés qu'on console, les tordus, les cinglés qu'on tente d'apprivoiser en se disant qu'on est la seule capable d'y arriver, la peur, les pistes d'entrainements de Pau et les larmes qui zèbrent les tempes quand on lâche un peu le "pont"*, les concours avec le coeur qui n'est pas là, les tripes qui se nouent et le goût amer de l'échec, le monitorat , passé bravache, candidate libre, la décision, la veille, de l'avoir coûte que coûte, viser les meilleurs, et se dire qu'il faut les dépasser..
Les rencontres, personnages étranges, entités absolues,  caractères de cochons..

La beauté, l'élégance, la classe, l'ivresse de toutes ces silhouettes aperçues, la douceur, la sensibilité, la violence dégagées par leurs masses de chair dense.

La volonté de rester fidèle aux rêves de l'enfant, confondre son identité et sa passion, persister,

Puis enfin lâcher, quitter, laisser filer au loin, cette corde attachée dont on n'a pas besoin.

Oh, je n'oublierai pas: embrasser à plein bras l'encolure chaude, se coller au poitrail, s'étendre sur les flancs, sentir les frémissements, le sang qui gronde, glisser les mains sous la crinière, les poser sur le bout de nez, le souffle chaud, couvrir de la paume l'oeil sombre comme un étang de forêt, ils ne bougent pas, ils se confient à toi..


* "Le pont", c'est un croisement des rênes sur l'encolure, qui double leur maintien et permet de résister à la traction d'un cheval de course et le maintenir dans un train d'entrainement



Aïduck, anglo arabe, Bénac
Calin, anglo arabe,Pau

Monsieur Verdier, et Lucifer, La Bride, Pau, 81


PS arabe, endurance Oletta

Poneys, Club de Montfort, Isère



édit de lundi: Merci aux quelques "maitres" dont je n'ai pas douté, à l'inverse de bien d'autres:  Monsieur Verdier, mon premier instructeur, à Pau;  Marc Adenot, enseignant étrange et fantasque qui travaillait sur l'énergie interne (et grâce à qui j'ai réussi ma péda au monitorat); Philippe Karl,  qui venait malheureusement de quitter  le TS Hippique de Rambouillet quand j'y suis allée ;  Michel et Catherine Henriquet, à peine croisés,  et bien-sûr Nuno Oliveira, mais que dans les livres....

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Boîte à souvenirs

Publié le 27 Décembre 2008



A y est , on est rendrés, je zui enrubée, debain badin, habbab!  J'ai le dé dou rouge bé za va!

Zé bô la Baide (euh la Maine, pardon!)

Pas mal les terres de là-haut aussi!  Bon ok elle est de traviole, mais c'est qu'on picole dans cette belle-famille,  c'est pas croyab!!  (Pas taper Lolo, pas taper!)


Grand zouzou en train de regarder la télé...


Doud en train de lire...

Les zôtes c'est private! ;0)

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Publié le 19 Décembre 2008



Croquis ce soir, après une journée "ville" (c'est épuisant), l'achat d'un bonnet,  et l'éviction de ce blog du montage photo que j'avais fait de Simon en train de faire le cake (mais véto absolu du modèle) 
Où l'on voit que j'ai démarré par l'oeil droit (gauche sur la photo donc) et que mon crayon marchait moyen..  ce papier est trop lisse et mon moignon de crayon se perd dans ma pogne.  (elle se plaint tout le temps celle-ci!)

Demain on part vers la Loire... (la rivière, pas le département)

Bonnes agapes..

Voir les commentaires

Publié le 17 Décembre 2008

L'année se couche..

Et moi je me tais..un peu! Peut-être juste quelques photos.
Bonnes fêtes à tous, et des bisous, des bisous, des bisous!


cado: Caico de Milton Nascimento (album Sentinela)je le laisserai pas longtemps, pas le droit normalement..


Pour l'occasion, j'ai lavé papi-chat-pourrite, le seul chat qui ne se lave pas tout seul!
Un petit bain dans l'eau tiède, il n'a pas dit non! ;0)



Bon , verdict du soir, Dou a traduit l'impression que j'avais:  trop plat, répartition trop égale de la lumière, j'en redémarre un demain .  Ah faut que je m'y remette, c'est pas le tout de vouloir!
c'es normal aujourd'hui encéphalogramme plat, pas d'inspire, cerveau fomage blanc.. heureusement que j'ai enfin reçu mon Sentinela, un disque qui a accompagné ma dernière année aux beaux-arts, si mes souvenirs sont bons..

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Publié le 15 Décembre 2008

.. Ou un truc dans le genre, parceque dehors, là juste maintenant, c'est pas présentable, alors pensons à demain, même si c'est pas ce que dit Lao tse..






















oui je sais y a de la coquetterie dans l'oeil qui se promène, mais avec ce temps de mierda, j'ai plus de lumière pour bosser!
Demain..
En attendant y en a une qui a trouvé l'arme fatale: le haut de l'armoire!



et çui là, il date de ... 1985 ou 86!                                                                          pastel, 2001

Voir les commentaires

Publié le 12 Décembre 2008


Découvrez usthiax!




 



Est-ce qu'il vous arrive d'imaginer que les ondes des pensées traversent l'espace sans vous demander la permission, les pensées des uns et des autres, les ressentis des uns et des autres?
Ça fait longtemps que j'ai l'impression d'avoir un poste récepteur quelque part planqué. De temps en temps je me prends de plein fouet une pensée qui ne vient de nulle part, un sentiment, une image. Parfois j'arrive à  la confronter à la réalité, c'est une amie qui m'appelle et me dit je viens de penser à toi , mon doud qui pense à quelque chose et je  traduis en mots cinq minutes après, etc..
Mais les autres, toutes les autres, d'où viennent -elles?
Me sont-elles destinées?
Et moi, est-ce que j'envoie sans le savoir des ondes comme ça à travers les particules d' oxygène?

Mais je reste un petit (hum) être dubitatif et  méfiant. Oui je crois en mes intuitions, donc cette intuition là a mes faveurs. Oui je crois que la production du cerveau ne reste pas cloitrée dans sa coque d'os. Pourtant cette idée me fait peur , et la plupart du temps, je pousse ces petits nuages du revers de la main, peur d'être indiscrète.

Par contre, n'avez vous jamais la tentation , face  à quelqu'un que vous ne connaissez pas du tout, face à son visage, à ses expressions, à sa posture, de lire la façon dont il appréhende le monde?

Peut-être pour ça que j'ai toujours tourné autour du portrait, ça a même été une profession à part entière, que j'ai poussé jusqu'à l'écoeurement, en la vidant de toute sa richesse pour ne travailler que d'après photo. C'est promis, ça je ne le ferai plus jamais, j'en ai la nausée rien que d'y penser.
D'après nature, mmm, j'ai eu peur jusqu'ici, mais les temps changent.. alors qui sait...

Et comme ça je m'adonnerai à mon plaisir favori: observer la nature des gens..

Bon , c'est juste une idée en l'air, rien de posé pour l'instant. Attendons 2009, je suis tellement versatile.

merci à tous les zouzous qui m'ont fait un coucou d'amitié en réponse à mon oscour d'avant-hier..je me sens mieux! ;0)


Bon , en attendant que mes modèles reviennent, je vais refaire ma chetron, les autoportraits, c'est plus fastoche! ;0)




















               et mon doud est à Bordeaux,  pose demain...

simon est une absence sur un tabouret,
le faire tenir 5 minutes est un exploit


...mais j'y arriverai!

Voir les commentaires

Publié le 10 Décembre 2008

Bon, heureusement que Mab est là pour me soutenir le moral, j'ai pas beaucoup de visiteurs loquaces en ce moment, vous avez froid?  Oui mais moi aussi , sans vous! 
 Bon je vous bize quand même, allez!

Voir les commentaires

Publié le 9 Décembre 2008


Découvrez usthiax!




Un gros bisou à mon frérot, que je sais passer au Mexique en ce moment, normalement, ses tribulations doivent le mener au confins de l'Argentine, j'espère que tout va bien...
Sinon, bien contente, j'ai téléchargé l'album d'Usthiax!
Et Hier soir , cours de chant: première fois toute seule avec un micro, devant les autres...c'est space, ...mais j'ai hâte qu'on recommence! ;0)
Voilà, c'est court mais il faut que j'aille peindre!




Doud patient, premières 10mn de pause.

people: Tiens Richard Berry et Gérard Lanvin sont de 1950, tous les deux Tigres, donc, ...on l'avait deviné!

edit du soir:


et Simon veut bien poser demain, yeppeh!

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille