Publié le 30 Août 2009



edit de jeudi: Petit clin d'oeil à Mab, qui va aller fouler le très beau sable de cette très belle plage....





edit de mercredi: (bé oui j'écoute de la musique tibétaine quand je fais mes devoirs de chinois... et?)



edit de lundi 22h45:    Wudang nostalgie

Bonne nuit,      bleue comme les tuiles vernissées du temple Zhengingong...

       Pleine de méandres comme les allées du Taizipo:
Douce comme un mirage: (temple des nuages pourpres)


                                                       ~~~~~~~~~
Le titre était donc: Ce que j'ai rapporté (part two) 

  -Le goût
de refaire du croquis à l'envie, sans me juger moi-même sur mon incompétence, sans peur du regard de l'autre.. Qui sait, l'envie de partir la prochaine fois avec un vrai carnet de croquis, de l'aquarelle, s'pas Isa?



edit de 19h49:   Un endroit calme ce soir là à Qingdao:  (ma photo préférée)



A part ça, grippe merdeuse , je te dis Fuck          ( ben si, je peux être super grossière quand je suis énervée)


T'es qui quand t'es malade?  Une vieille, qui traîne une chaise au soleil juste pour sentir la chaleur, et c'est tout. Qui dort la bouche ouverte, en ronflant évidemment, qui somnole les 3/4 du temps,  qui sort pas dire bonjour, qui râle et qui s'énerve.
Une vieille.




edit de 20h36:

Rien ne m'a été plus facile que ce voyage,  ma fourmi analytique  déserte, semble-t-il, mon cerveau quand je pars, elle est sédentaire, je n'ai avec moi que ma cigale, avec ses yeux comme des soucoupes.
 Dieux! Depuis combien d'années je n'avais pas senti mes pores se déboucher à ce point, me sentir perméable comme une feuille de soie... Je crois que je ne pourrai plus m'en passer.


Au fait Isa, j'ai cherché ce qu'était ce temple à Qingdao, dans lequel nous nous sommes si mal sentis, et qui pourtant a tout pour lui..
Il s'appelle en fait: Le temple de la Suprême Pureté de Genghis Khan, et deux stèles sont signées de lui et de son petit fils Kubilai Khan...

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Chine

Publié le 29 Août 2009

         -Les sourires, la douceur des relations entre parents et enfants, enfants toujours portés, caressés, au centre. Pas entendu un caprice, pas entendu une gifle donnée.


Ce petit garçon deviendra-t-il moine? Il a franchi sans hésitation la grille qui le séparait des bouddhas de pierre...


La sérénité dans le vacarme et le fracas : la foule n'est pas un problème, le bruit n'est pas un problème, se heurter , se faufiler, jouer des coudes, n'est pas un problème, se retrouver collé à l'autre dans le métro ou dans un temple bondé n'est pas un problème..
D'ailleurs il y a plein d'endroits déserts dans les lieux surpeuplés:

Ba Da Ling à gauche


Ba Da Ling à droite....

Cité interdite..

..au même moment

 A la manière d'un dégrippant puissant, les racines de l'histoire se glissent dans tous nos pores, dégageant les voies comblées, les émotions refoulées.. fuir le groupe par instants pour ne pas montrer ça, encaisser, respirer à fond, ressentir..

Certains temples font du bien, on y resterait indéfiniment, bercés par la torpeur des cyprès,
temple du Cheval Blanc


D'autres enfoncent le sternum jusqu'à souffrance, coupent la respiration, malaise épais..
Temple des lamas, Pékin

 

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Chine

Publié le 27 Août 2009

Edit de Samedi, 15h49:

Dans l'hébétitude où je me trouve, radassée sur ma chaise longue, je n'arrive même pas à goûter les grands bras de l'Automne qui viennent froisser le sec et le craquant, son souffle lent et inextinguible comme un appel , le frais et le tiède qu'il mélange à sa guise en tournoyant autour des troncs gris.
 L'Automne, le mien, il est là, pourtant,

"Votre coeur est lent, vous n'avez pas l'air d'avoir de fièvre donc"... Mon coeur est toujours lent..
"Votre tension est basse , vous devez être fatiquée".... Ma tension est toujours basse...
Ce diagnostic fait, la médecin me lâche, satisfaite, avec une autorisation à me faire piquer par un labo qui ne saura rien me dire de plus, à part:  "prenez des antibiotiques"... je n'irai pas.



edit de vendredi 12h40:

La classe totale...









Batiscaphe en plongée à 5000,  fermer les écoutilles, économie d'oxygène..

Au vu du chaudron bouillant qui me sert de tête, je dois être aux alentours de 39, plaque de zinc chauffée à blanc sur les poumons, et toux emphysémateuse, pas chicos la mère Michu..

Le disque dur rame, les fichiers sont mélangés, le ventilo est en panne, je survis.  Pour ne pas y penser, astiquons la maison, ça m'arrive si rarement...

J'ai pesté contre les matelas en granit des hôtels chinois, sur lesquels je suis arrivée à me faire des bleus rien qu'en dormant, mis j'en suis presque à les regretter.

Laisser passer le temps, pour revenir ici et maintenant..




Le 14 Août dernier, un peu plus d'un mois après sa dernière chute à moto, mon grand ainé est passé par dessus le capot d'une voiture, lui et son copain,
Une voiture qui ne met pas son cligno, deux ado à moto sans anticipation. Ils auraient pu y laisser leur vie, leurs bras, leurs jambes...

Et je n'étais même pas là, et je n'ai même rien su et sans doute rien senti à ce moment là. Et j'aurais pu le perdre....

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Chine

Publié le 26 Août 2009








edit de 22h32:

Le stress est-il un mot traduisible en chinois?

edit de 5h38: oscour, je reçois en pleine face le contre coup du retour:   douleurs dans les épaules, maux de tête, et la poitrine tapissée intérieurement de vers à soie. Le lit est bien trop mou, trop étroit, et évidemment, je ne dors pas...

je me suis fait un grog "kitu": ravinsara, tea tree, gaulthérie, échinacée, miel et citron...et une rasade de sirop de gingembre pour faire bonne mesure...

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Chine

Publié le 2 Août 2009

Voilà, dans une petite quinzaine d'heures, je serai (serais?) en route pour P...  ou B... suivant la prononciation, seule, enfin...  seule sans ma famille, veux-je dire. 
Noyée dans un groupe (cela me fera-t-il le même effet qu'à Cuba?), naviguant à l'aune de celui-ci, avec son inertie, sa lenteur, ses trépignements, ses humeurs, ses choix qui ne seront pas forcément les miens.

 Je veux juste savoir. 

Savoir si ce lieu, si cette vaste zone géographique dont on ne va explorer qu'une infime fraction m'invitera à revenir... mais vraiment seule cette fois.


Partir comme ça, je ne me sens rien, une rientitude non pas zombique, mais coulante comme un fleuve large, j'attends.

Malgré tout, des humeurs insomniaques sont revenues me titiller depuis notre retour de Londres.

Cette nuit en particulier, insomnie non pas nerveuse, agitée, plutôt très calme mais inéluctable.
Curieusement dans ce cas il n'y a que le canapé du salon, tout défoncé et court qu'il soit, qui parvienne à me faire regagner une portion de sommeil.

C'est bizarre de n'avoir à s'occuper de rien, rien que de soi, pas les poissons de la mare à nourrir, les chats dont il faudrait prévoir le pain quotidien, le chien à confier, les enfants à coacher, le mari à compagner. Rien de rien. 

C'est donc d'une simplicité extrême , j'ai le droit de ne devenir qu'une paire d'yeux, un nez, un palais, des oreilles, et un cerveau droit.


Rien à voir mais j'ai trouvé ce petit test sur cette page: http://www.benjaminfabre.com/2007/11/06/cerveau-gauche-ou-cerveau-droit/
Cest très drôle , on la voit tourner dans un sens, et on jurerait que c'est impossible de le voir autrement, et puis  la minute d'après, elle a changé... Pour la petite histoire si vous la voyez tourner dans un sens anti-horaire, c'est votre cerveau gauche qui a dégainé le plus vite, et inversement.
Cerveau gauche ou cerveau droit ?

ps: ben du coup je sais plus quoi en penser, Doud et Dada, les deux personnes que je pense être les plus analytiques de la famille ont perçu la rotation à droite, Mimi a vu les deux simultanément, et moi la première fois je n'avais vu que la gauche!  Et vous?

A la fin du mois, donc... si je reviens...

edit de 19h28:
Cette photo me remplit d'incrédulité: à aucun moment je n'ai vu ni voulu le lien blanc en diagonale, c'est juste une sacrée coïncidence..
le hasard? quel hasard....



photograph...iée

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Expériences...