Publié le 21 Mars 2010

là, ce n'est pas kv express, mais l'autre groupe de sophie Kavez: Dazibao



http://alain.cortial.net/perso/musique/images/images_sources/Bal_folk.jpg

image tirée du site:  http://alain.cortial.net/perso/musique_instrumental.htm



Quand les choses ont-elles changé?  

Hier, oui, c'était hier.. les samedi soir de baloche étaient des beuveries, ça sentait la vinasse, on marchait sur le verre brisé et les ceusses qui s'aventuraient à danser le faisait en titubant..

Ok, j'exagère...

Un peu...

Les fest noz et autres joyeusetés de ma Bretagne natale , quand même,  perso je restais au bord..

Hier, oui juste hier, les soirées animées des villages sur les places ou dans les cours d'école ne voyaient s'agiter que les enfants, et des ados cuits à point..

On dansait dans un coin, hors lumière, si on l'osait...

Hier, mince, oui, hier, la buvette était assiégée de coudes plantés sur la planche, les p'tits verres de rouge, et les bières, des tas de bières..

Quand est-ce que ça a changé?

Ou est-ce que c'est spécial, dans  ce petit coin-ci?


         Mais non, j'entends, depuis quelques temps, au long des médias divers et variés, la mode a changé..   
  On dirait, ohhh, on dirait!  qu'on s'éloigne tout doucement, très lentement, très discrètement, du loisir efficace, technique et cher, avec matos ad hoc.

Et que les gens, oui les gens comme vous et moi, qui comptent leurs sous à la fin du mois, se tournent vers des choses familières, des choses qui semblent anciennes, des affaires qui virevoltent, des talons qui claquent, des pieds qui s'envolent...



Hier, juste hier, mais le vrai hier cette fois, y avait bal folk à L'Isle Jourdain,

Pour savoir trouver l'endroit , il fallait y être né, justement le genre d'endroit où l'on se dit: pfff, là, y aura pas un chat pelé!

On rentre, il faut payer, on râle sûrement un petit peu intérieurement du prix, on s'avance, très intimidés..

Y a combien de temps qu'on avait pas été au bal folk? Ah si, pas si loin, en Corse..


C'est tout plein de gens , déguisés ou pas (y avait carnaval), et sur la scène, un très jeune et très excellent groupe belge:  les KV Express

Le son grave et nostalgique de l'accordéon diatonique nous enveloppe comme une main chaude, et c'est tellement simple de se mêler à ces troupes qui se donnent la main et sautillent en cadence, on en perdrait le souffle, puisqu'il faut enchaîner, la gigue, la scottish, les valses...

Au fond, qu'est- ce qui m'étonne?

De voir autant de gens, de tous âges, danser et savoir danser ces vieilles danses, prendre plaisir,  en perdre haleine et équilibre,  un truc beau, cohérent fait pourtant de mille pièces de puzzles disparates, un groupe  de "tradi", jeune et doué?

En plus, y avait France -Angleterre, hier!   rude concurrence! 

Heureusement qu'il y avait le match!


On aurait pas eu  la place de danser..


ps: je ne serais pas juste si j'oubliais la très bonne soirée celtique à Plaisance du Touche, de vendredi, avec le groupe irlandais de Gerry Carter, et le Bagad Bro Tolosa

Edit du 6 Novembre 2013:  Et si on se mettait à danser la Salsa, la Kizomba, la Bachata... et le Tango !! 

Voir les commentaires

Publié le 15 Mars 2010

Numériser0008                                                       débourrage de Birdy, Bretagne, 1988


          Mars, y a de la casse, normal, le mois des fous, et puis ne pas oublier que la très susceptible année du Tigre sera sans doute haute en couleurs, de la casse....   des manifs et de la casse...


Cassée: la main de mon fils musicien, pas de guitare pendant 1 mois, chez nous c'est exceptionnel le plâtre! on ne sait pas faire avec ça, on se cogne, on se bute, on se rebute, comme les renards, on rongerait bien cet chose qui encombre et qui limite la vie d'un 14 ans....  Mais le geste qui a été à l'origine de cet état n'est pas anodin, donc:   le chemin est un apprentissage, le moyen de comprendre, de se comprendre, un mal...pour un bien....  N'empêche, .. j'ai mal pour lui.


Cassés: des tas d'objets dans la maison, sans raison apparente, beaucoup de verre blanc, superstition? c'est plutôt bon signe alors!

Cassés: des embryons d'amitiés ? ou simplement ma susceptibilité et ma méfiance , à ignorer, à laisser tomber comme de vieilles choses .

Cassés: mes doutes , mes doutes de peintre,   j'avance, sans faire de bruit, mais sans plus ce vent glacial dans le cou qui me disait: kestketufou? kesketufou?

Cassée: notre certitude de rester ici, pas cassée, juste fêlée, mais source d'excitation, de vie, de projets, rien de définissable pourtant. Un jeu de l'esprit peut-être..

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Publié le 8 Mars 2010

janvier 009                       ça, c'est une partie du contingent à poils faisant relâche... près du poêle....

C'est pas pour me vanter... mais je suis géniale.


Cela fait presque trois semaines que nous survivons sans poêle.. Oui je sais, y a pire.

La chaudière n'en peut plus de boire mon fuel , je l'entend presque déglutir, d'ailleurs la cuve est presque vide.

Et ce poêle, noir et vide, avec son air de rancune; chien et chats qui me regardent eux aussi avec réprobation..

   C'est quand même LEUR poêle après tout, LE lieu de reposage, dépiautage de puces, léchage en tout genre, le farniente en plein hiver, la dolce vita pour tout dire.

Brefle une maison sans feu, que c'est tristounet.

Tout ça parcequ'au dernier ramonage, le "pro" nous a dit :  " le tuyau est mal fichu, impossible de le nettoyer complètement.  Il doit y avoir un T, un truc pas catholique, ceux qui vous ont fait ça, entre nous..."

'Fectivement, même après le ramonage désespéré, bientôt le feu s'étouffa, cela fuma, cela ne marcha pas, et nous nous vîmes obligés de rompre là...

Armée jusqu'aux gencives de fiel ramoné contre la maison qui nous avait posée cette merveille de technologie avancée, je vitupérai aussi sec dans le téléphone
( parcequ'en plus j'ai Pluton
en transit qui me titille la lune, et pas en bien, autant dire que le relationnel et moi, en ce moment, ...)

"Non non non, c'est vot' ramoneur, ma p'tite dame, nous on a tout fait comme y faut!" , qu'ils me disent..


Las, ce matin, après avoir eu un dernière visite de notre ramoneur supra efficace qui n'en pût mais, et pas d'avantage, m'ayant même convié à monter sur le toit pour observer le bouchon magnifique (moi qui ai le vertige, euh la mondieu, sur ces tuiles glissantes, et par temps de neige, z'imaginez!!!)

Me v'là fort marrie et rouspetant derechef dans le répondeur laconique de la maison-mère.


De longues journées glaciales sans flammes à  l'horizon..Bouhouhou...



Pi, et là je m'admire, une étincelle d'astuce époustouflante,

Je démonte les plaques protégeant le plafond du conduit pour y aller voir de plus près: stupeur, pas de vilaine affaire, deux coudes comme vous et moi, à 45° comme il se doit pour un conduit bien élevé.

Je redescend de mon escabeau, m'arme d'une bonne bûchâsse, remonte et ...(heureusement  doud n'était pas là) je cogne sur les flancs de ce gros benêt de coude de conduit de mes deux.

J'espère qu'avec les vibrations, le gros machin caca qui bouche va choir..

Cela chut ...

Cela chut beaucoup même, de gros amas tout brillants et tout durs...



A l'heure qu'il est, le feu flambe , la température du salon est montée en 1 heure de 18,8 à 22....

Billie est allongée de tout son long devant le poêle, et elle me sourit.

Trop forte la meuf..



Ai rappelé ramoneur...

Me suis payé le luxe de lui dire tout gentiment que si le problème se représentait à lui, il n'aurait qu'à utiliser mon truc....

Ai rappelé la boite installeuse, ai redéposé sur son laconique répondeur un message plein de remord et de joie contenue.



poele 002poele 007

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Publié le 1 Mars 2010

Terrible à quel point la peinture donne l'illusion de l'auto-suffisance...
Est-ce un risque? ou une liberté pour s'affranchir des pesanteurs ?  La tentation de ne pas faire d'efforts de socialisation, de se laisser engloutir par cette chimérique goule.

Voir les commentaires

Rédigé par Planeth