Publié le 19 Avril 2012

 

 

Ah, si j'avais la sherlockholmite plutôt....


Dou' et moi, on est penché sur la petite tablette et on cherche les indices pour avancer: trouver le levier, l'énigme du chat, retrourner dans le jardin, il manque un outil pour faire tomber la clé... J'adore ce jeu.

 

Finalement, je joue à la même chose en étudiant la MTC...  Le corps humain comme une grande maison avec jardin, quelle porte donne où, pourquoi ce corridor est-il obstrué...

 

Passionnant!!

 

Et le principe se révèle exactement le même: j'ai parfois un indice, mais qui me donne quoi, ou bien j'ai un résultat mais pas l'outil qui correspond, j'avance petite pièce par petite pièce, revenant en arrière, retrouvant d'autres indices que je n'avais pas pu voir avant, mais combien de portes closes,

 

En ce moment je bute sur l'asymétrie..  Le corps humain est souvent asymétrique , peut-être toujours, ben oui, il l'est par définition, je suis con . Mais parfois ça se lit sur un corps, à l'extérieur, plus que sur un autre.

 

Chez le cheval c'est connu, il y a toujours une asymétrie qui tient à l'enroulement du foetus, le plus souvent sur la gauche. La plupart des chevaux sont plus à l'aise à main gauche, plus souples, plus harmonieux. Je ne sais pas quel impact cela avait sur leur état de santé, à l'époque ce n'était pas mon souci premier, je devais surtout me préoccuper de leur "bonne éducation"...

 

Mais le bébé, il n'est pas enroulé sur la droite ou sur la gauche, dans le ventre de sa mère.. si?

 

Ou alors est-ce dû au fonctionnement du cerveau? On dit que le corps est influencé par l'utilisation du cerveau gauche et du cerveau droit..  Le corps tiraillé entre  la créativité et la raison?

 

Mais finalement en pratique ça donnerait quoi? 

 

On a un côté du visage qui sourit plus que l'autre, aussi, vous aviez remarqué? Mais ce n'est pas forcément pour ça quil va mieux, en tous les cas pas chez moi.

 

Moi c'est le côté gauche qui merde.

 

Oui c'est aussi celui qui sourit , mais c'est pour cacher la misère! Du haut en bas, ça pétouille, ça merdouille.  Drôle!

 

Vu ce que je fais comme "boulot", on peut difficilement supposer que c'est mon cerveau droit qui est brimé... Quoique,

 

Donc me voilà avec une énigme et plusieurs entrées!   J'adore ça!!

 

Je vous dirai si je trouve des trucs...

 

Voir les commentaires

Publié le 16 Avril 2012

 

 

C'est con!  On était bien parti..

 

L'évolution je veux dire,  l'humanité...

 

Depuis qu'il cassait des os pour en sucer la moelle et se couvrait de poils de hiène, à petits pas, l'homme était devenu à peu près quelque chose, enfin il en prenait le chemin.

 

Non?

 

 

Jusqu'au 19ème on va dire,  à la louche.

 

Qu'est-ce qui a merdé?

 

Depuis nos grands-parents qui se nourrissaient des patates poussées dans le jardrin,  du lait de la vache du voisin, et du cochon familial...

 

Ben ça justement.. La bouffe..

 

Oui ça m'occupe pas mal ces temps ci, les trucs de bouffe..

 

Parce que mine de rien, quand on voit l'effet  de ce qu'on avale sur nos organes...

 

Du point de vue de la médecine chinoise, c'est pire..:

 

Non seulement la bouffe agit sur l'état de nos intérieurs mais du coup, elle agit aussi sur notre mental et notre façon de gérer nos émotions...

 

Bé oui, si ton foie a pris un coup de mou parce que tu l'encrasses à coup de grosses grasses choses, d'alcool alcoolisé, de tabacum et autres substances toxiques,  il va te le faire payer, 

 

C'est un gros papa puissant le foie!   Si si!

 

Il se met vite en rogne!

 

Faut pas l'emmerder!

 

Alors d'ici que tu sois devenu aussi rouge que lui, aussi tendu , te voilà à hurler sur ton prochain,  avoir des envies de meurtre, ou au mieux à sombrer dans le dépressif...

 

Pas gai tout ça...

 

Pareil pour la Rate..

 

Elle est fragile la petite Rate, faudrait lui trouver un petit Rat pour lui tenir compagnie;.. elle s'ennuie.

 

Elle fatigue vite aussi, 

 

Toi, tu fais pas gaffe, tu te goinfres de yaourts, de fromage qui pue, de tout ce que tu peux trouver de bien  secouant, violent, amazing! du glacé, du cru, de l'humide!

 

ELLE AIME PAS ÇA, L'HUMIDE!!!! 

 

Elle est chagrine, du coup!  Elle se fait du mouron, elle tourne en rond, elle se pose des questions sur tout, sur le sens de la vie, elle sombre!!

 

 

Et toi aussi!

 

Et tous nos organes sont dans le pétrin... à cause de nous! 

 

Nous, on a beau en entendre parler tout le temps, se plainde de notre petit ventre à boudins, de nos fesse molles, de nos remontées acides et de nos burp dominicaux,

On s'en fout,

 

On bouffe,

 

La bouffe c'est convivial..

 

Comme le pinard et la clope,

 

On est con

 

Mais qu'est-ce qu'on est con....

 

Voilà..

 

 

L'humanité a arrêté d'évoluer à cause de la malbouffe

 

Parce que depuis le cochon familial de 1950 , on a tellement d'appétit qu'on mangerait n'importe quoi, du moment que c'est de toutes les couleurs, de toutes les provenances, de tous les goûts bizarres qu'on puisse imaginer,

 

 

On sait plus comment c'est fabriqué,

 

Mais on le mange,

 

Voilà

 

 

On est tout abimé de l'intérieur

 

Nos émotions et notre mental redeviennent ceux d'un primitif,  

 

On est pourri de dépressions, de calculs, de côlons abimés, d'artères bouchées, on est aggressifs, jaloux, revanchards, impulsifs, violents..

On se découpe en morceaux comme au bon vieux temps des grottes,

 

Il est temps qu'on arrête ce bordel ,

 

Non?

 

 

Voir les commentaires

Publié le 2 Avril 2012

malaguet.jpg

"Des joues...."

 

Ça y est!

 

Enfin!

 

Mon corps m'a  envoyé un SOS .

Une bouteille à la mer.

Elle m'a fait choper en plein vol un bout d'émission sur le jeûne, puis l'entièreté de cette émission puis une autre, puis de fil en aiguille tout un tas d'articles sur le net...

 

Moi,.... jeûner.... ça parait aussi peu vraisemblable que le pape en string fluo..

 

J'en suis pas là.  Juste, le fait de tilter sur une notion  qu'ordinairement je fuis  en me bouchant les oreilles, juste ça, ça a suffit à connecter un petit bout de ma conscience à ma vastitude géographique.

 

Pelote, je te dépiaute, que veux-tu me dire inconscient joli,  sublime voix interne, ohh myyyy!

 

 

Je suis une plénitude ambulante... Comme plein de gens, en fait, éh éh, non mais.....

 

Je ne me sens bien que pleine comme un oeuf.  Bien, donc mal.

 

Jamais au grand jamais je ne supporte le rien, la légèreté, le vide. Il me faut une nourriture de souci menu, de petit désagrément journalier, de petits maux crétins, et surtout, surtout, une digestion qui ne finit jamais, un vécu de boa sur pattes. 

 

Un rien me manque, fumer me manque, manger me manque, mes maux de tête peuvent me manquer.  Si je ne suis pas en SUR-quelque chose, rien ne va plus..

 

J'exagère...

 

Ben ouai

 

J'suis pas malade quand même...

 

 

Quoique.....

 

 

Oui la bonne excuse , c'est qu'on a été des bébés "farine",  des bébés obèses, débordant de la couche, avec des joues de hamster... Si si, j'ai des preuves... Magnifique.  J'étais pas anorexique.

 

 

Vivre en plénitude...

 

Plénitude ne signifie pas béatitude... ça non...

 

Mais comment dire, .. quand on a toujours vécu comme ça,     la légèreté, c'est du chinois..  la plénitude ça protège, c'est comme un édredon entre nous et les ressentis trop violents.. Pendant que le digeste opère, on a les sens amoindris, endormis, assourdis....

 

 

 

Api.... je réapprends..  C'était écrit,  l'émission elle était juste pour moi, pour me parler dans mon oreille...

 

J'apprends à avoir faim , et ne pas créer une alerte mondiale quand ça arrive,  analyser que ce n'est pas dangereux, que c'est même le moment où finalement je me sens le mieux.

Du coup , ne pas fumer part de la même sensation de légèreté..

 

Ne rien sentir d'autre que du calme dans la grande baraque...

 

J'aurais aperçu la Vierge, ça n'aurait pas été plus fulgurant comme révélation..

 

Mais ça m'aurait attiré plus d'ennuis....

 

 

 

Bon, chhhht, je ne veux pas que "ça" s'en aille, c'est fragile cette histoire,  

Ce soir par exemple, j'ai loupé le coche, la satiété? oups, !! dépassée d'un bon mètre,  j'ai retrouvé ma lourdeur fidèle, la salope....

 

Je te promets mon petit corps, je vais faire des efforts pour toi, tu le mérites...

 

 

 

 

Voir les commentaires