Nuits étranges..

Publié le 15 Janvier 2009




Je ne sais pas ce qui se passe au niveau des astres, de l'atmosphère, des basses et des hautes pressions, mais mon sommeil est rien moins que réconfortant et salvateur ces nuits-ci.

La dernière m'a vue me réveiller à heures rondes , genre 2 heures PILE, 4 heures PILE, etc.. ce qui est très agaçant..
Celle d'avant, j'ai vécu une chasse quasi à raz de terre, étais-je moi même un animal? Une lumière de fin d'après midi,   les chasseurs venaient d'abattre des faisans, la femelle gisait et le mâle s'est trainé jusqu'à elle et a posé sa tête sur le cou de sa compagne, et j'ai pleuré comme une madeleine.
C'est très douloureux de pleurer lorsqu'on est endormie. Dans mon rêve je criais: vous voyez, vous voyez bien qu'ils ont des sentiments!

Voilà,

Celle d'encore avant, j'étais chargée de conduire un petit enfant à ses parents, et ce avec un tracteur. Le tracteur n'avait pas de freins, quelqu'un a sauté dessus pour l'arrêter. On m'a ensuite annoncé la mort de quelqu'un d'autre, était-ce lié?

Brefle, ces nuits sont loin d'être reposantes.. ça me rappelle celui-ci
http://www.surmaplaneth.com/article-10875663.html
Mais heureusement pour mon Doud, je ne me lève plus la nuit, je ne parle plus, sauf il y a trois ou quatre jours mais c'était juste une angoisse de réveil mal placée..

Quand j'étais petite, je somnanbulisais pas mal, à l'endormissement, car je piquais du nez sur mon livre, et quand mes parents venaient éteindre, je marmonnais des choses incompréhensibles, me levais, bricolais je ne sais quoi dans la chambre puis me remettais au lit.

Ils me trouvaient parfois dans la cage d'escalier, en train d'appeler.

Je me souviens d'une de mes premières sorties somnabulique, car ensuite je me suis réveillée et maman m'a tout raconté: c'était au Manoir, j'avais 5 ans environ, mes parents s'étaient disputés la veille pour une foutu histoire de machine à laver la vaisselle qui ne fonctionnait pas.

J'ai fait un cauchemard à propos de cette machine et suis sortie de ma chambre, longé le grand couloir, jusqu'au haut de l'escalier d'ardoise, là j'ai appelé, ou pleuré, suffisamment fort pour que ma mère m'y retrouve.
C'est ensuite que j'ai décidé que je ne me marierai jamais, n'aurai jamais d'enfants, puis pas de voiture, d'ailleurs (on avait dû avoir des scènes avec la voiture aussi?) juste une carriole à cheval.

Je n'ai pas tellement tenu mes engagements, je trouve...

Rédigé par Planeth

Publié dans #L'enfer c'est moi...

Commenter cet article

mab 16/01/2009 07:36

Compagne d'insomnie je te salue ce matin... Moi c'est toujours 3h33, 2h22, mais jamais 8h00 ou 9h00.

Planeth 16/01/2009 08:37


Diable, quelle étrange ponctualité tu as là! A étudier de plus près! ;0)


Loïs de Murphy 15/01/2009 22:03

Ouais, moi y'a qu'le permis qu'j'ai pas passé, aucun respect moi j'dis !

Planeth 16/01/2009 08:36


Belle opiniatreté,
 j'avoue que le coup de pas de voiture, dès la fin de l'adolescence ça me démangeait sérieusement de pouvoir filer n'importe où sans demander mon reste!