Méditation...suite

Publié le 22 Janvier 2009

 



Je suis partagée entre le fait que l'expérience de la méditation est une chose qui ne s'expose pas forcément et l'envie de donner envie, l'envie de poursuivre, de faire poursuivre, de susciter.


5 ou 6 mois depuis mon retour vers la méditation,  3 mois depuis le stage à Dhagpo.
 Régularité, honnêteté et vigilance sur "ne pas mélanger ce que j'ai envie de ressentir et ce qu'il advient en réalité".
Plein de choses passionnantes lues sur le Qi, de ressentis à pratiquer le Qi Gong.

Et depuis quelques jours, l'impression que ,... que quoi? que le lotus s'ouvre? que l'oignon s'effeuille? que le goût du silence me gagne?

Un calme qui n'était pas du tout mon lot depuis quasiment mon arrivée dans ce pays-ci, mon goût pour la lenteur qui peut enfin prendre place, une patience.

Et bizarrement la frontière entre l'imaginaire et le réel qui s'atténue, le rêve a droit de cité, le passé aussi, je tournais comme un vieux disque  sur des échardes plantées.
En ouvrant la porte à la réminiscence, j'ôte les échardes.

Même si des bulles de larmes viennent parfois éclater au haut de mes poumons, des plaintes, des hoquets , et au contraire cela me surprend de pouvoir les accueillir, les cajoler, les déposer délicatement devant moi, les images, les histoires du passé .

Mon singe (mes pensées) ne saute plus autant partout et me permet d'être éblouie par des choses minuscules..

Alors, est-ce simplement mon esprit qui cède enfin  au silence de l'hiver, ou les prémices d'un apaisement plus profond? Je n'en sais rien.



« Lorsque je m’assieds droit et serein,

je souhaite à tous les êtres vivants

de s’asseoir un jour comme le Bouddha sous l’arbre de l’Eveil,

l’esprit paisible, détaché de tous soucis. »

Rédigé par Planeth

Publié dans #pensées dans le miroir

Commenter cet article

catherine 27/01/2009 09:36

Propos recueillis dans "meditation et action"de Lama Jigmé Rinpoché"méditer c'est retrouver en nous notre sagesse originelle.Développer avec simplicité notre conscience de la nature fondamentale de l'esprit,sans pour autant adherer a une croyance.La méthode pour y parvenir repose sur une réelle comprehension des émotions qui nous animent.Pour agir en profondeur, cette méthode nécessite du temps ainsi que les conseils d'un maître spirituel reconnu.le temps passé n'est pas perdu.Il porte en lui les germes d'un résultat positif:les germes de la transformation,comme l'herbe qui pousse au creux de la terre.Rien ne sert de tirer sur elle pour la faire pousser plus vite"

Planeth 28/01/2009 20:28


.. encore un qui connait bien les hommes, enfin surtout les femmes.. ;0)


lechalote 23/01/2009 20:05

Bon, bin...ne viens pas chez moi ce soir alors, ça va tout casser :-)Inversement, ça fait du bien de te lire, Bises

Planeth 28/01/2009 20:20



;0)   tempête aussi chez toi?



Sylvaine 23/01/2009 18:09

L'in-quiétude a raison du froid Le repos a raison du chaudQuiétude et repos sont les normes du monde. Lao-tzeu

Planeth 28/01/2009 20:25


tu as de saines lectures, furen !


Papa de Lili 23/01/2009 16:29

Nostalgie? Hiver un peu trop lourd pour "les pensées papillons"? Besoin d'oublier ce monde catastrophe qui bouge trop vite autour de nous?"Méditez! Méditez! Il en restera toujours quelque chose..." Ah! c'était "Médisez..."  Pardon à Beaumarchais!Amitiés.

Planeth 28/01/2009 20:24


Mais la nostalgie est une jolie maladie, ma mère en était atteinte!  ;0)


mab 23/01/2009 06:43

ne perds quand même pas tes "pensées papillons"

Planeth 28/01/2009 20:24


T'inquiètes, je ne suis pas devenue muete pour autant! ;0)