Remonter les nuages,

Publié le 8 Février 2009

edit de lundi: et le gnangnan awards 2008 est attribué  à Tryo et Sinsemillia, que dès que je les entends j'ai envie de me jeter sous un train de désespoir devant tant de cucuterie assumée!!!



Il y avait un je ne sais quoi aujourd'hui, un appel, un courant, une foulée, comme quelqu'un qui aspire l'air à vos côtés, mes moignons d'ailes collés au dos sont comme des germes qui attendent pour pousser

Juste une qualité de lumière?  Un espoir ?
J'ai aimé tous ces gens qui ont désobéi aux banderolles qui barrent leur forêt, j'aime tellement la désobéissance, oui ils ont tort, oui ils prennent des risques,
ben et vivre alors c'est pas risqué?
Je retournerai courir dans les allées, contourner les troncs abattus, respirer les craquements, les déchirures, les lamentations des écorces..

Nous sommes nos premiers gêoliers


fragment de David

Rédigé par Planeth

Publié dans #pensées dans le miroir

Commenter cet article

mab 09/02/2009 06:29

Désobéir plus souvent serait salutaire pour échapper au train train de la vie.

Planeth 09/02/2009 19:27


..et pour échapper à ce qu'on veut faire de nous, des prêts-à-juger de l'autre!
alors ta séance?


lechalote 08/02/2009 20:19

Oui, c'est si vrai, et cette liberté à portée de nos mains, comme une clé qu'on ne pourrait atteindre, il manque deux centimètre, à peine, elle te nargue, posée sur le sol, tu fais des efforts désespérés pour l'atteindre...et j'imagine qu'un jour, les cordes qui te retiennent s'effacent d'elles même, elles n'ont jamais réellement existé, la clé ne seravit à rien, tu es libre, tu l'as toujours été...Bisous ma belle

Planeth 09/02/2009 19:28


Gazelle aux sabots de plomb je te vois, déchausse-les!
bizous! ;0)