Croyances ou convictions...

Publié le 27 Mars 2009

Oui je sais ça fait un peu sérieux, là d'un coup, ce titre...

Bon pour défaire ce sérieux:


Voilà!
(je crois qu'il est temps de me couper les cheveux, ils veulent partir de moi...)



       Je pensais ces temps-ci aux choses qui peu à peu sont devenues des convictions après avoir été pendant des années des choses ténues, à peine audibles au fond de mon inconscient.

         Je me souviens par exemple que vers l'âge de 13 ans, entrer dans ma chambre le soir était une angoisse lourde, je la sentais peuplée de milliers d'esprits fourmillants autour de moi, bruissants, bavards, et je n'avais que le moyen de me blottir sous ma couette et de fermer les yeux pour imaginer leur échapper.
Je n'en ai jamais parlé à personne bien-sûr. Surtout pas à mes parents.
J'ai mis ça de côté.

      Plusieurs fois dans ma vie j'ai eu l'impression de sentir des présences autour de moi, parfois bienveillantes (mon père) parfois non. Le Manoir en particulier était chargé comme un  baril de poudre.

     Quand mon frère  parlait, devenu bouddhiste, de l'esprit des morts qui cherche à gagner un autre corps en devenir, l'idée me semblait bizarre et effrayante et je la repoussais aussi fort que lorsque j'enfouissais ma tête dans l'oreiller à 13 ans.

Quelques temps avant de quitter la Corse, je ne sais pas comment, l'idée avait fini de faire son chemin.
   Après avoir plusieurs années auparavant cru reconnaître l'esprit de mon père dans un merle très sociable qui nous visitait à Grenoble, finalement tout ça m'a paru assez évident et pas si effrayant.

Tout comme l'idée que notre esprit encore bien au chaud dans notre crâne, balance des ondes à travers l'espace, qui sont perçues par d'autres, non en mots(enfin pourquoi pas), mais en impressions, images, impulsions soudaines.

L'intuition ne serait-elle  pas aussi cela? Le flux de pensée de quelqu'un d'autre qui nous parvient et nous souffle quelque chose? A travers le temps ou l'espace?


Voilà des choses dont je suis convaincue aujourd'hui.


Se rendre perméable à ça,  démêler l'autosuggestion du souffle de l'esprit voyageur..

Sacré challenge...


Se déboucher...

Rédigé par Planeth

Publié dans #pensées dans le miroir

Commenter cet article

Planeth 02/12/2011 10:04


Ben oui, c'est pas ma main ;0)

art contemporain 01/12/2011 16:12


je plaisante pour la bague et la montre

art contemporain 01/12/2011 16:09


Super vos cheveux, la bague et la montre aussi sont originaux et vous va comme un gant.

Mister 30/03/2009 18:31

Quel est donc la marque de ton gel pour tenir tes cheveux ainsi??

Planeth 31/03/2009 20:35


Ah ahhhh!! secret.. nan je mets mes mains dedans , je tire fort, ils restent en l'air. Mais comme je suis tentée de faire ça tout le temps (c'est un tic), dès qu'ils s'allongent, c'est plus
vivable! ;0)


Lyjazz 29/03/2009 01:29

Pour se connecter à d'autres, je l'ai fait par internet, en chattant ou en écrivant, et j'ai été interloquée de toucher si juste qu'à chaque fois les 2 personnes m'ont dit, pour l'une : "je suis transparent pour toi", et pour l'autre "pile dans le mille !". Pour mon amie A. c'est vraiment flagrant : je sens ce qu'elle me dit...Mais je pense qu'il faut un caractère de départ, être sensible aux ondes au départ. Tes ondes tu les as transmutées en peinture, et tu changes leur direction...Pour tes cheveux : ben ça repousse, hein ?

Planeth 31/03/2009 20:38


Euh moi j'ai surtout l'impression d'être un poste récepteur! ça m trouble beaucoup d'ailleurs parce que je confond ce que je pense et ce qu'on m'envoie, quitte à ne plus me reconnaitre parfois!
Chez toi, il y a aussi sans doute écoute supra attentive de l'autre, j'me trompe?