La manie de l'esthétisme..

Publié le 7 Septembre 2009

               Oui je sais ça fait bizarre ce titre, vu que franchement je ne suis pas du style à m'examiner de pied en cap tous les matins, c'est un peu à la va-comme-je-te-pousse ...

Ben mais malgré tout, je me rends bien compte à quel point c'est important pour moi, la beauté. La beauté des gestes en particulier. J'en reste toujours fascinée. Les beaux gestes des sportifs, la danse,  les sprinters, l'élégance des gestes.

C'est sûrement pour ça que je suis restée sous l'emprise de ma passion pour les chevaux si longtemps, toujours scotchée par la grâce de leurs mouvements.

   On dit qu'un beau geste est un geste juste. Je le pense...
Quand on se sent bien, en forme, juste, notre démarche est libre et sans doute beaucoup plus jolie que lorsque nous souffrons, de fatigue, ou de douleurs diverses, et le cercle vicieux fait que plus notre démarche s'alourdit plus nous souffrons.

Hier matin, nous avons repris, doud et moi, notre habitude de piscine, se glisser dans l'eau, reprendre la longue litanie d'allées et venues, parfois surlignés par le rai de soleil.
J'ai repris mes palmes, sans lesquelles je suis une baleine-escargot. Et redécouvert avec tant de plaisir le lent mouvement si juste, si calme, du crawl, qu'il en devient presque hypnotique, le plaisir de laisser filer la main derrière soi, la laisser un instant en suspend au raz de l'eau pui la ramener doucement devant soi pour fendre et repousser l'eau. Le corps qui vrille avec régularité, la respiration prise comme un métronome, se mettre en boule au bout de la ligne et donner un très léger appui sur le bord pour repartir..
Oui il y a une qualité d'esthétisme dans ces gestes qui fait que j'aime crawler, en plus de sentir que cela me fait du bien.

En observant les jeunes élèves de Wudang dans leurs démonstrations, il y a quelques jours (et oui, c'était il y a quelques jours....) je jubilais de la justesse de leur "chorégraphie".
A chaque instant je me disais: oui, c'est ça, c'est VRAI. C'est ce qui me magnétise lorsque je découvre petit à petit les arts martiaux, c'est qu'en voyant le corps se déployer en gestes de défenses et d'attaque, mes cellules, mes muscles, mes os me soufflent: c'est ça.. c'est VRAI.

J'avais déjà éprouvé ce plaisir en pratiquant le karaté, mais avec quelque chose de plus heurté, de moins "dansant"..
Je ne crois pas que ce soit dévoyer cet art que d'en contempler l'aspect esthétique, je pense que c'est éminemment lié à son efficacité, de même que l'animal se déploie avec bp de grâce même dans la puissance et dans l'attaque.



Elèves d'une école d'arts martiaux à Wudang

Rédigé par Planeth

Publié dans #pensées dans le miroir

Commenter cet article

nadège 12/09/2009 18:55

Superbe !Il n'y a plus qu'à peindre comme il bouge... Allez à tes pinceaux !!!

Planeth 14/09/2009 08:44


Arf, j'ai essayé, mais le réel est tellement plus beau, mais bon je vais me remettre au croquis, et voir les tiens me titille le crayon!


mab 07/09/2009 16:32

Carl lewis en pleine course, Marie-josé Perrec en gazelle des stades, rien de plus beau!!!!

Planeth 08/09/2009 13:55


Ahhh! j'sais bien qu'on a des trucs en commun.. ;0) 
 bonne Corse! (en Septembre, c'est là que l'eau est la meilleure... )