Zénitude..

Publié le 1 Octobre 2009

edit de vendredi:

我高兴!
我可以写汉字,这漂亮!我很喜欢!



谢谢, 盈利 !


traduction: Je suis contente, je peux écrire en caractères chinois, c'est beau, j'aime beaucoup!  Merci YingLi



A gauche une Feiyue de la paire qui a accompagné mon année de QiGong, à droite, une qui vient de faire seulement 3 ou 4 cours de kung fu vietnamien..déjà moitié affaissée...   c'est les limites de ces géniales petites chaussures pas chères lavables confortables et tout et tout... Elles vont bien quand c'est lent et doux. ;0)  (mais moi j'aime bien quand  ça bouge , hi haaaa!)





















                                                                                     ~~~~~~~~




Simon , qui continue de m'épater ,à apprendre ses solos  à l'oreille

Metallica - Fade to black
envoyé par simon3195.


Ça fait deux jours, après une migraine de deux jours, que je me sens absolument zen, d'une douceur interne incroyable, qui va bien avec la douceur du temps, d'ailleurs.

Je ne sais pas d'où ça vient et me garde bien d'y réfléchir trop, mes tableaux prennent une pente pastel, des rondeurs, de la naïveté, ça faisait longtemps que ça ne leur était pas arrivé, encore un peu et je vais remettre des vaches..

Est-ce d'avoir choisi un sport bien yang (KungFu) qui c'est vrai me décharge d'un bloc de toute cette énergie désordonnée, ou juste l'apparition de la petite musique d'Octobre, celle où le temps diminue d'intensité, chuchote, douceur, petits craquements de feuille, premières dorures , échos..

Plein de bestioles  choisissent le jardin comme home sweet home, c'est assez drôle,

après les ramiers et tourterelles, assez classiques, l'habitude vient au pic vert, et  à son pote le pic épeiche (ou pic noir, je ne sais pas, il me parait bien grand pour un épeiche mais il est taché comme lui),  et hier soir, était-ce une chouette ? Le premier hululement entendu dans cette maison , j'en avais des frissons de plaisir!

Sans compter la mare,  déjà forte de deux belles grenouilles venues d'on ne sait où, elle accueille  maintenant (en plus des poissons) une petite congénère de 1 cm qui vient m'observer près du bord.

Un campagnol , sauvé des babines de Billy par Simon, a transité par sa chambre pendant trois jours, le temps de se requinquer un peu.
Et hier soir, lorsque je prenais mon bain, une petite souris est venu me lorgner de derrière le meuble, ce matin elle visitait les toilettes. Chaussette ne l'a pas encore repérée.

Les écureuils étaient les grands absents, malgré tous les arbres du coin. C'est fait, il y a eu celui qui jouait à cache cache avec Chaussette l'autre jour, sur le grand pin, et j'en ai aperçu deux beaux il y a deux jours, dans les chênes voisins, ils sont presque noirs.

J'attends la venue d'un blaireau et du renard pour compléter l'arche.






Rédigé par Planeth

Publié dans #Vie de famille

Commenter cet article

mab 02/10/2009 07:27


Zen avec des souris, moi je serais hyper stressée!


Planeth 05/10/2009 20:29


Paix à son âme, Chaussette l'a trouvée...dommage, je commençais à m'habituer moi.. Tu sais dans cette maison, si on devait être stressé par les bestioles!  On se demande qui se sent le plus
chez soi ici! ;0))  et vu que je fais le ménage quand il me tombe une dent!