Le temps passe vite?

Publié le 22 Mars 2007

 

article modifié le 23 à 11h

 

En prenant notre petit thé de l'après midi mon dou et moi, nous papotions . Sur le sens de la vie? Non. Sur sa durée, un peu.
On parlait comme d'habitude de nos mectons, et que grand ainé allait avoir 15 ans l'été prochain.
  "15 ans"! fait mon dou faussement horrifié, "et tu te souviens à la maternité quand je me tenais là comme ça, et sa tête était dans le creux de mon coude et il était si petit. C'est court une vie d'homme.." dit-il.
A quoi je lui réponds avec ma sagesse légendaire (;0)): "Si on n'avait pas de souvenirs, la vie nous paraîtrait sans doute plus longue, aussi faudrait-il préférer ne pas avoir le sentiment du temps qui passe et donc ne plus avoir de souvenirs?

Quel dommage.

Bien sûr parfois nos souvenirs sont si réalistes, si vivants,que notre esprit en déduit qu'ils sont proches et que le temps écoulé depuis n'a pas eu de densité mais c'est faux. Même si certains évènements sont plus marqués dans nos esprits que les petits actes de la vie de tous les jours, on ne devrait pas en tirer comme conclusion que c'est la vie qui passe vite.

Si je feuillette un livre rapidement, je vais sans doute m'arrêter sur certaines pages , mais négliger d'ouvrir le livre depuis le début pour  le parcourir lentement ligne après ligne. Je vais avoir un aperçu très raccourci de l'ouvrage. C'est sûrement un peu ce qu'on fait avec nos propres vies, et qui nous fait dire: comme ça passe vite!

  Je vais faire ma béate, comme ça m'arrive parfois, mais, si on regarde le verre à moitié plein et non à moitié vide on pourrait se dire  que la capacité qu'on a de se remémorer nos souvenirs avec tous nos sens est un don incroyable. Et si on exerçait ce don sur plus de petits micro-évènements, on se rendrait compte que ce temps passé qu'on imaginait si court, est empli à raz-bord, et qu'entre les collines que représentent les évènements marquants, il y a des vallées, de longues plaines avec des centaines de petit lacets, cheminements, pauses, fleurs, étangs, tant de choses à redécouvrir en fouillant un peu sa mémoire, ou en lui faisant plus confiance.

Par exemple, il m'arrive parfois d'être saisie, désemparée, enchantée par une odeur que je renconte par hasard. Ca peut être dans une maison, ou sur le bord d'un chemin, un mélange, une fragrance tout à coup me projette sur un indéfinissable souvenir. La sensation que j'en éprouve alors est un ravissement contemplatif, mais bien-sûr à force d'essayer de retrouver l'origine de ce souvenir, il s'efface, c'est comme tenter d'attraper la queue d'un rêve qui s'en va.  La madeleine de Proust est une des choses les plus universelles qui soit, et la plus troublante. A nous d'exercer ce talent de remémoration, de le peaufiner, de le choyer, afin d'en extraire le maximum d'informations, pour ne pas laisser passer la prochaine fois ce souvenir sensitif, sans parvenir à l'identifier.

Donc oui le temps passe, mais c'est à nous de donner de la valeur à chaque instant, de lui donner un poids, de la substance, d'être là , de nourrir cette encyclopédie qui nous tient lieu de mémoire.
C'est pour ça  aussi que j'aime peindre, ou dessiner, là, le temps est lent et précieux, on ne se laisse pas emporter par le vertige d'accomplir. On accomplit pas, on avance juste à pas menus, sans savoir où sera l'achèvement. Pour moi, ça c'est une source d'éternité.


 

copyright F.Patay

 

Dans cette maison, par exemple il y avait une odeur très particulière de pierre, d'humidité, une sorte de souffle qui nous accueillait quand on ouvrait la lourde porte, et par ailleurs derrière la maison, une forte odeur de buis. Elles sont liées à quelques uns de mes meilleurs souvenirs d'enfance, et lorsque je les rencontre à nouveau par hasard je suis ,comme dirait Harry Potter, "stupéfixée" !

Rédigé par Planeth

Publié dans #pensées dans le miroir

Commenter cet article

mab 23/03/2007 08:05

moi aussi j'aime bien la photo, j'aime les souvenirs mais pas le temps qui passe.

Planeth 23/03/2007 11:10

mais le temps qui passe nous enrichi de souvenirs...

hélÚne 22/03/2007 21:13

Dis donc, tu avais déjà un sacré regard sur cette photo !!! (euh, je suppose qu'il s'agit bien de toi?) C'est un regard pour dessiner et pour écrire, ça...

Planeth 22/03/2007 22:36

coucou hélène! oui c'est moi, comme dirait mon fils, dis donc t'étais un garçon manqué? ben oui.... c'est mon frère qui a pris cette photo, j'en aime bien l'ambiance, elle fait un peu étrange.