Le dessin et moi..

Publié le 30 Mars 2007

    Bon déjà je suis toujours assez émue, impressionnée, traqueuse quand je vais écrire un billet, mais là en plus c'est pour parler du dessin, enfin de ma façon de dessiner, et là je m'aperçois que c'est encore plus difficile.

     En fait je me suis rendue compte , que depuis que je peins vraiment, c'est à dire depuis que je pousse le bouchon le plus loin possible sans me préoccuper de savoir si ça plaira , plaira pas, sera vivable ou pas, je dessine différemment.
   Là, je dois faire des illustrations  sur un sujet qui ne me parle pas forcément, et la mise en place de mes personnages se fait de façon très curieuse.
   J'ai l'impression d'avoir compris un truc: mon crayon sait faire, il faut juste que je le laisse libre, et que je lui donne le temps de faire.
Si je dessine lentement, il suit un cheminement qui est bon à 80 %, alors qu'avant je commandais ma main, et lui faisais recommencer plusieurs fois la scène, la silhouette, le trait; comme si pour m'assurer(me rassurer!), il fallait que je cerne la zone plusieurs fois. Là, mon trait part , tout seul, il sait où il doit aller, je laisse faire son instinct, je ne sais même pas si mon cerveau a quelque chose à y voir.

Du coup j'en ai un énorme plaisir, comme de croquer dans un gros éclair au café tout frais . Mon plaisir n'est plus simplement intellectuel, anticipé sur : "ah je vais faire un zouli dessin", plaisir souvent déçu, mais sur : "ah quel délice de tracer ces traits là, justes et précis"

Ca ne fait pas de moi une super dessinatrice de course, mais simplement quelqu'un qui s'attable à son bureau avec énormément de gourmandise et d'impatience..

Rédigé par Planeth

Publié dans #De l'art ou du cochon

Commenter cet article

lechalote 31/03/2007 21:57

Je suis comme Mab, j\\\'aurais aimé dessiner, c\\\'est le seul truc que je peux faire pendant des heures sans le ver le nez ni allumer une clope, mais c\\\'était le domaine de ma mère...bref. Parfois, j\\\'ai l\\\'impression que ça m\\\'arrive quand j\\\'écris, d\\\'ailleurs, j\\\'ai du mal à mettre ces articles sur mon blog, on écrit pendant une heure ou deux sans pouvoir s\\\'arrêter, c\\\'est fluide, on sait que l\\\'article est bon, ça vient de tellement loin, qu\\\'on a plus besoin d\\\'y réfléchir, c\\\'était là, et on se sent bien...Mais il faut se sentir libre pour ça, et c\\\'est pas simple dans l\\\'écriture

Planeth 31/03/2007 22:53

tu veux dire que tu as des supers articles et que tu nous les caches???et pour le dessin, te gênes pas, nous on saura apprécier, y a pas de domaines défendus!

mab 31/03/2007 08:16

Quelle chance tu as de savoir créer de belles choses avec crayons et peinture, ce sera le regret de ma vie.

Planeth 31/03/2007 12:11

;0)

planeth 30/03/2007 13:50

merci ma'zelle Loïs!;0) et moi je ne sais pas faire des nattes avec les mots!

Loïs de Murphy 30/03/2007 13:43

Merci, moi qui ne sais pas tenir un crayon j'ai beaucoup de plaisir  à lire tes sensations de dessinatrice :o)

HélÚne 30/03/2007 11:25

C'est vrai que quand on arrive à cette jonction directe entre l'idée, l'oeil et la main, c'est un vrai plaisir, comme de l'eau sur une plante qui a soif. ça lisse les neurones! Ce sont des illustrations d'uniformes? Il y aura des chevaux sur l'image?

Planeth 30/03/2007 11:39

 oui tu sais de quoi je parle, !! ;0))
pour les chevaux,ben non pas cette fois, je montre que des petits bouts parceque c'est pas publié..je suis dessus là.